Ancrée à Brest depuis mai 2000 la compagnie Dérézo, adepte d'un théâtre radical, propose des formes spectaculaires hors cadres. Volant d'un genre à l'autre, en salle ou à ciel ouvert, elle affirme sa nécessité d'inventer un rapport critique à l'époque, sans renoncer ni à la fête ni à la chose civique. Positionnés en chercheurs, les artistes qui la composent, créent la possibilité d'un acte poétique poussé à son point limite : le politique. Sur l'établi du sens sont convoqués des auteurs vivants doués d'une volonté de recherche. Fabrique puissante d'un désir collectif cherchant à déstabiliser l'industrie de la compréhension, la culture comme commerce et, en guise de pirouette, de réfuter l'idée comique (mais si répandue) qu'il puisse y avoir de l'art sans artiste.

Au cœur de la cité, Dérézo accueille la parole, les fantasmes, et l'inquiétude des habitants, avec lesquels réaffirmer, ré-enchanter le fait que l'être ensemble est un travail, une responsabilité, une arme.